voitures radar nouvelle génération

Les nouvelles voitures radar, conduites par des chauffeurs d’entreprises privées, vont arriver sur les routes de France. Ce dispositif fonctionne-t-il ? En quoi est-il différent du système actuel ? Des dérives sont-elles possibles ? Pro-Moove répond à toutes vos questions.

De nombreuses rumeurs ont circulé ces derniers mois concernant la « privatisation des voitures radar ». Cette privatisation concerne uniquement la conduite des véhicules, en aucun cas la constatation des infractions. Les entreprises privées qui emploieront les conducteurs seront sélectionnées dans le cadre d’appels d’offres régionaux (certains sont déjà en cours). La Sécurité routière estime qu’un millier d’emplois seront ainsi créés.

Les nouvelles voitures radar déployées progressivement

Des voitures radar sillonnent déjà les routes depuis 2013, avec, à leur bord, deux policiers ou gendarmes. Les futurs véhicules n’embarqueront plus qu’une personne à leur bord : le conducteur. Il aura pour seule tâche de suivre sur un système de navigation le trajet imposé par l’État. Les relevés des infractions se feront sans aucune intervention humaine, à l’aide de nouveaux matériels entièrement autonomes.

Depuis février 2017, six véhicules sillonnent les routes du département de l’Eure pour parfaire ce dispositif. Les tests ayant été jugés concluants, 26 voitures de ce type seront bientôt déployées en Normandie. Les autres départements devraient s’équiper à partir de septembre 2017.

À lire aussi : Radars routiers : ce que vous ne soupçonnez pas !

Voitures radar : la sécurité des données en question ?

voitures radar sécurité donnéesLe Ministère de l’intérieur se veut très clair quant à l’accès aux données par le conducteur d’une voiture-radar : « il ne saura ni quel véhicule a été photographié, ni combien. L’entreprise qui l’embauche ne pourra jamais accéder à la partie concernant les clichés de verbalisation, ni connaître le nombre d’infractions constatées (…). Lorsqu’ils ne seront pas utilisés, les véhicules seront garés dans les locaux de la police ou de la gendarmerie. »

En savoir plus : Lancement en Normandie de l’expérimentation des voitures-radar (Ministère de l’intérieur)

3 étapes pour constater les infractions

 > Les infractions sont enregistrées par le radar présent à bord du véhicule ;
 > Les données sont cryptées et envoyées en temps réel aux officiers de police judiciaire chargés de la verbalisation ;
 > La procédure reste identique à celle actuellement en vigueur : les policiers et les gendarmes du Centre automatisé de constatation des infractions routières (CACIR) réceptionnent les données. Ils constatent et valident ou non l’infraction. Ces officiers de police judiciaire sont basés au Centre national de traitement (CNT) de Rennes.

Des voitures radar aux marges de tolérance supérieures ?

voitures radar tolérance vitesseCes appareils de mesure de vitesse sont capables d’analyser en toute autonomie les panneaux de limitation de vitesse installés au bord des routes. Ils ajustent donc automatiquement leurs mesures. Le Ministère de l’intérieur précise que « des marges de tolérance supérieures ont été retenues » : 10 km/h de plus ou 10 % au-dessus de la limite autorisée, « selon ce qui est le plus favorable au contrevenant ».

 

Des impacts bénéfiques difficilement mesurables

L’État espère que l’entrée en service des nouvelles voitures radar aura un effet dissuasif auprès des conducteurs, qui seront incités à surveiller la vitesse de leur véhicule. Les bénéfices de ce dispositif pour la sécurité routière semblent pourtant difficiles à mesurer.

Pro-Moove vous recommande aussi :
Interdiction d’avertisseurs de radars : une entrée en vigueur dès cet été ?
Radars routiers : ce que vous ne soupçonnez pas !
Caméras : oui, votre conduite est surveillée !


Commentaires (5)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. LAJUS

    Bonjour,

    La vitesse sur nos routes……….bien providentielle manne financière pour notre Etat français …!
    Des abus (excessifs)de certains conducteurs ont provoqué ces parades….abusives à leur tour….
    C’est le principe hélas inexorable des abus en tous genres….

    Je souhaite juste que nous n’irons pas en deçà des limitations du jour…FAUT PAS EXAGERER QUAND MÊME !!!!!

  2. cyril

    Sur ma commune un radar mobile bien placé a rapporté 500 PV a 90 euros à l’état en un peu plus d’une heure, soit 45000 euros, pour des infraction de quelques kilomètres heure, la taxe d’habitation que veut supprimer monsieur macron represente 350000 euros pour la commune en un an, cherchez l’intrus !!! le radar peur raporter a l’état en un jour l’équivalent de cette taxe.
    d’autant plus que l’état a baissé ses dotations de 120000 euros a 30000 euros en 5 ans. Il n’y a pas de réversion de l’état sur les pv aux communes pour les aider a améliorer leur voirie, qui se dégradent et qui cause bien plus d’accidents que les excès de vitesse de quelques km/h. Alors oui ces radars sont des vaches à lait et un impôt déguisé. pourquoi sous traiter la conduite a une société privé, un salarié d’état comme on en trouve dans beaucoup d’administration, qui n’est pas un fonctionnaire , peu très bien faire l’affaire. Une société privé voudra un intéressement sur les PV pour rentabiliser son personnel et pouvoir faire du profit, il fera donc du zèle pour augmenter ses bénéfices. La SECURITE OUI, le RACKET NON

  3. Ros

    L’état Français devrait prendre les inspirations chez nos voisins allemands.

    Avec tous ses contrôles dissimulés ( gendarmes avec l’unette de visée cache derrière un talu , radar de chantier cache derrière un pile de pond , pour nous voler 1 point et 90€ pour un dépassement de 5km/h. 750€ pour un petit chef d’entreprise qui ne veut pas faire de délation pour son chauffeur. Oui l’état va transformer les citoyens en delinquants potentiels. À thermes une révolutions

  4. Alfredo

    Comme d’habitude tout le monde
    Sait que 70%de tous ces soi-disant pour la Securite
    Mensonge sourtout pour prélever
    Des impôts indirects
    La france roi des prélèvements
    Sous couvert de la Securite Environement écologique ??? pas étonnant que le président USA a claqué la porte à Paris
    Il y a des centaines des choses à faire pour protéger les accidents et la Securite et Environement
    Sans augmenté le prix des des voitures ou les routes voir ses équipements divers
    On préfère le raquette fiscale
    TVA CSG et j’en passe

  5. tisseyre

    les français sont des moutons, et nos hommes politiques sont des marionnettes tenu par des loups affamés de pouvoirs

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi