Le plan de mobilité entreprises est adopté lentement depuis janvier 2018

Le Plan de mobilité (PDM, anciennement “Plan de déplacements d’entreprise”) vise à optimiser et augmenter l’efficacité des déplacements des salariés. Son but à terme : diminuer les émissions polluantes et réduire le trafic routier. Il est obligatoire depuis le 1er janvier 2018 pour les entreprises de plus de 100 salariés, mais son adoption est lente ! En effet, une étude (réalisée par Riposte Verte, Ekodev et l’Observatoire du bureau responsable) dévoile que 23 % des organisations de plus de 250 collaborateurs ont réalisé un PDM.

Trajets domicile-travail : des changements d’habitudes

35 % des organisations ayant adopté un PDM ont nommé un responsable dédié à ces tâches. Ce dernier oeuvre pour valoriser les bonnes pratiques au sein de l’entreprise. 29 % des organisations soutiennent le covoiturage sur le trajet domicile-travail et encouragent la marche et le vélo.
Enfin, le “mix énergétique” (plusieurs énergies représentées au sein d’un parc de véhicules) séduit les entreprises. En effet, 33 % d’entre elles accordent une place aux véhicules hybrides et électriques au sein de leur flotte.

Chiffres de la mobilité 2018 : le plan de mobilité


Pro-Moove vous recommande aussi : :
Projet « Villes respirables » : des répercussions à ne pas négliger !
Énergies alternatives : le « mix énergétique » s’invite dans la gestion de flotte…

 


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi