Le paiement du stationnement décrypté

Temps de lecture : 4 minutes

Le stationnement des véhicules est au cœur de l’actualité automobile. En effet, entre l’apparition de solutions dématérialisées qui permettent de payer à distance, la possibilité de confier les contrôles à des sociétés privées ou encore la fixation des tarifs ville par ville, difficile de s’y retrouver… On fait le point pour vous aider à y voir plus clair !

Les applications de stationnement ringardisent les horodateurs

En 2009, les horodateurs ont pris un coup de vieux. Avec le lancement en France d’applications pour smartphones permettant :

  • payer sa place à la minute près,
  • être alerté lorsque l’échéance s’approche
  • renouveler à distance la plage horaire, les automobilistes ont trouvé une solution pratique et efficace. D’abord réservées à certaines grandes villes, ces applis ont fait leur chemin et de nouveaux acteurs sont entrés sur le marché.

Déjà en place,  PayByPhone est désormais accompagné de ParkNow, Timo ou encore Whoosh ou EasyPark. Ces applications permettent de bénéficier d’un service reconnu par les agents contrôleurs. Pour s’y inscrire, il suffit d’entrer vos coordonnées, le numéro de plaque d’immatriculation puis le code inscrit sur l’horodateur, en ayant préalablement enregistré à carte de paiement.

La Carte TOTAL GR, un concentré de solutions pour votre MOBILITE !
Zéro Note de Frais, Espace Client dédié à la gestion de flotte, récupération TVA facilitée...

Réforme du stationnement : les communes libres de fixer leurs règles

Le 1er janvier 2018 est entrée en vigueur la réforme du stationnement payant, déléguant aux collectivités locales la gestion du service public du stationnement, en application de la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. Les communes sont libres de fixer le montant des redevances, le temps maximal autorisé de stationnement et le délai accordé pour bénéficier d’une sanction au tarif minoré. Elles peuvent distinguer également différentes zones sur leur territoire, avec des règles propres :

  • A Paris : du 1er au 11e arrondissement, le montant du FPS est de 50 €, minoré 4 jours à 35 € et majoré à 100 €. La durée maximale est de 6h. Du 12e au 20e arrondissement, le montant du FPS est de 35 €, minoré 4 jours à 24,50 € et majoré à 85 €. La durée maximale est de 6h.
  • A Marseille : le montant du FPS est de 17 €, majoré à 67 €, avec une durée maximale de 2h30 pour les voies courte durée et de 4h30 pour les voies longue durée.
  • A Lille : même montant qu’à Marseille mais pour une durée de 5h maximum pour toutes les places payantes.
Combien va me coûter le FPS ? (Forfait post-stationnement)

Pour connaître le montant de la sanction avec le FPS, il faut calculer la différence entre le prix maximal de la redevance et le montant déjà payé. Bien sûr, si le stationnement n’a pas du tout été réglé, son coût sera complet, égal au montant à payer pour le nombre d’heures maximales autorisées. Le prix du FPS est précisé sur chaque application. Enfin, sachez qu’un FPS par période de durée maximale autorisée peut être émis. La note peut vite grimper...

stationnement payant applicationLes collectivités peuvent aussi décider des plages horaires de stationnement gratuit et faire évoluer celles-ci en fonction de différentes considérations. A Orléans, par exemple, le stationnement deviendra gratuit dans le centre-ville après 18 heures (19 heures auparavant) à partir du 1er décembre 2018, afin d’amplifier l’attractivité de la zone pour ses commerçants.

Avec la mise en place de cette réforme, certains déséquilibres sont aussi apparus sur les territoires limitrophes ou reliés notamment par transports en commun. Résultat, des zones ont connu un engorgement de leurs voies car elles attiraient les automobilistes à la recherche de secteurs moins chers ou même gratuits pour se garer. La transition ne se fait donc pas sans accroc avec des hausses tarifaires et des zones payantes étendues. Des décisions qui n’impactent pas forcément la gratuité du stationnement résidentiel, mais qui perturbe le nombre de places disponibles.

Stationnement payant : une nouvelle approche

Depuis 2018, les agents verbalisateurs peuvent être des employés de sociétés privées et compléter ainsi le travail des agents de la police municipale. Ils sont habilités à relever les infractions pour stationnement payant non respecté. Les agents apposent l’avis de paiement sur le pare-brise ou l’envoient par courrier au propriétaire du véhicule. Vous disposez alors de trois mois pour vous mettre en règle avant majoration (avec une somme à régler qui augmente de 50 euros).

TOTAL GR facilite le stationnement des pros

Pour les professionnels en déplacement, la question du stationnement reste un point central. Le choix des parkings est judicieux afin d’être certain de :

- trouver une place facilement sans risquer d’être en retard lors d’un rendez-vous,
- supprimer les notes de frais grâce à la carte TOTAL GR
- garantir un suivi efficace aux gestionnaires de flotte grâce à l’espace client dédié.

Plus de 1000 parkings en France, appartenant à 33 partenaires, enregistreront également votre stationnement via la Carte TOTAL GR. Comme toutes les transactions, celles réalisées dans ces parkings apparaîtront sur une facture unique. Assurément pratique !

Pro-Moove vous recommande aussi :
Stationnement gênant : ça peut vous coûter cher !
Amendes de stationnement : tous les tarifs, ville par ville !


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA