retroviseurs disparition programmee

Inventé au début du 20e siècle, le rétroviseur n’a cessé d’évoluer. À partir de 2018, de nouvelles technologies seront proposées. Que dit la loi concernant sa présence dans les véhicules ? Quelles sanctions encourrez-vous si vos rétroviseurs sont absents ou cassés ? Zoom sur cet équipement indispensable…

En 1906, le Français Alfred Faucher déposait un brevet pour son « miroir avertisseur pour automobiles »… Cette technologie est désormais obsolète. Dès 2018, la réglementation européenne permettra aux constructeurs de proposer de nouveaux équipements, qui remplaceront les « miroirs » actuels. L’évolution s’annonce spectaculaire : ces rétroviseurs du futur seront en fait des écrans diffusant des images filmées par des caméras embarquées.

Les nouveaux « rétroviseurs » numériques permettront de résoudre des problèmes divers de mauvaise visibilité : aveuglement du conducteur par les phares, angles morts, luminosité trop basse… Autre argument en leur faveur : l’aérodynamique générale des véhicules sera améliorée. Cela permettra de réaliser de petites économies de carburant et même de réduire le bruit !

Rétroviseurs : que dit la loi ?

En attendant l’arrivée de ces nouveaux systèmes et les évolutions réglementaires qui les accompagneront, c’est l’arrêté du 20 novembre 1969 qui fixe les obligations concernant nos rétroviseurs actuels :

  • Voitures particulières : seuls un rétroviseur intérieur et un rétroviseur gauche sont obligatoires. Un rétroviseur extérieur droit est exigé si le rétroviseur intérieur ne peut être utilisé ;
  • Véhicules de type break (plus généralement les véhicules adaptés au transport de matériel, dont le rétroviseur intérieur n’offre pas de visibilité) : le rétroviseur extérieur droit est également obligatoire ;
  • Camionnettes, camions, autobus, autocars, véhicules très spéciaux soumis aux prescriptions du titre II du code de la route, tracteurs routiers : deux rétroviseurs extérieurs sont obligatoires (à gauche comme à droite). Des rétroviseurs anti-angle mort sont obligatoires pour les poids lourds.
  • Deux-roues motorisés : le rétroviseur gauche est obligatoire. Cependant, si le certificat de conformité mentionne deux rétroviseurs, mieux vaut qu’ils soient présents lors d’un contrôle. Dans le cas contraire, les autorités pourraient considérer qu’il s’agit d’une « modification sans autorisation du modèle original », ce qui est sanctionné.
Rétroviseur absent ou endommagé ? Que risquez-vous ?
amende rétroviseur endommagé
Contravention de 3e classe

Amende forfaitaire minorée : 45 euros
Amende forfaitaire simple : 68 euros
Amende forfaitaire majorée : 180 euros

Assurance et rétroviseurs : plusieurs cas de figure

assurance rétroviseur réparationVotre assurance prend-elle en charge les réparations d’un rétroviseur cassé ? Si votre véhicule est assuré tous risques ou que vous bénéficiez de garanties dommages, la réponse est « oui » dans la plupart des cas. Cependant, certains contrats couvrent seulement le remplacement du miroir (et non la protection en plastique qui l’entoure).

Vous êtes assuré au tiers ? Le plus souvent (particulièrement si l’auteur de la casse n’est pas identifié), les réparations sont à votre charge. Cependant, si vous disposez du numéro de plaque de l’auteur des faits, vous pouvez a priori prétendre à un remboursement des dégâts, sous réserve d’un dépôt de plainte.

Si vos rétroviseurs sont de modèle haut de gamme et incluent les dernières innovations techniques, une garantie « options et accessoires » peut être utile pour assurer ces équipements. Pensez à vous renseigner !

Rétroviseurs : nos conseils pour les régler correctement

Soyez immobile ! 
Pour bien régler vos rétros, votre dos doit rester collé au siège. Seule votre tête doit bouger.

Que devez-vous voir ? 
Rétroviseur intérieur : dans la partie haute, le haut de la vitre arrière doit être visible (sans bouger la tête).
Rétroviseurs extérieurs : la poignée de la portière arrière doit être visible dans le coin en bas à droite du rétroviseur gauche (et dans le coin en bas à gauche du rétroviseur droit).

… et n’oubliez pas : même si les rétroviseurs sont de plus en plus perfectionnés, ils ne remplacent pas un coup d’œil dans vos angles morts. Pensez à tourner la tête lors de vos manœuvres, cela peut sauver des vies. 
Et pour éviter les risques d’endommagement, particulièrement en ville, rabattez vos rétroviseurs une fois votre véhicule garé !

Pro-Moove vous recommande aussi :
Relation deux-roues et automobilistes : on en parle ?
Conduite en ville : adoptez les bons réflexes


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi