Le dernier rapport de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) estime que plus de 11 millions de Français consomment régulièrement des somnifères et anxiolytiques. 3,4 % des accidents mortels de la route sont liés à une prise de médicaments.

Face à ce constat, le Ministère des Affaires Sociales et de la Santé a récemment modifié la liste des médicaments présentant des risques pour la conduite (arrêté du 13 mars 2017).

Afin de sensibiliser davantage les automobilistes sur ces modifications, l’Ordre national des pharmaciens s’est allié avec la Sécurité routière et à la Direction générale de la santé. Une campagne intitulée « La sécurité sur la route commence sur votre table de nuit » est ainsi menée dans les pharmacies de France. Pensez à en informer vos conducteurs !

Vous apprécierez aussi :
Médicaments et conduite : quels sont les risques ?


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les problématiques TPE, les Véhicules Utilitaires Légers, la sécurité mais aussi les nouvelles technologies. Vous avez une question relative aux problématiques liées à la gestion de flotte dans les petites entreprises ? Vous souhaitez en savoir plus sur l'évolution de l'offre Hi-Tech en matière de mobilité professionnelle ? Vous envisagez de mettre en place une politique de prévention routière au sein de votre structure ? Je mets toute mon expertise à votre service !   

En savoir plus sur Sophie   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi