Gestion de flotte : mettez à jour vos connaissances !

Temps de lecture : 5 minutes

Réglementation, carburants, technologies… Gérer une flotte exige un large panel de compétences et de connaissances ! Des professionnels nous disent comment ils se forment et s’informent, pour rester continuellement à la pointe dans leur métier.

Un concentré de solutions pour votre MOBILITE !
Zéro Note de Frais, Espace Client dédié à la gestion de flotte, récupération TVA facilitée...

Gestion de flotte : des formations générales ou ciblées

La formation est l’un des leviers qui permettent de progresser ou d’affiner ses compétences. Autant le dire : les organismes proposant des programmes spécifiquement liés à la gestion de flotte sont peu nombreux. Sans dresser une liste exhaustive, on peut cependant citer plusieurs acteurs proposant des formations dédiées :

  • Les acteurs ou organismes généralistes : Afnor Compétences, Cegos, Comundi Compétences, Orsys Formation…
  • Les acteurs ou organismes spécialisés dans les véhicules, le transport ou la logistique : Aftral, Arval, Laissez Faire la Prudence (LFP)…
  • Les acteurs ou organismes entièrement tournés vers la gestion de flotte : Institut IMVE – Magazine Flottes Automobiles.

Des formations pour tous les profils…

formation gestion vehicules« Nous formons tous types de profils, explique Muriel Guillemot, consultante et formatrice chez Orsys Formation. Pour les grandes structures, il s’agit souvent d’acheteurs de flottes ou d’acheteurs frais généraux… Pour les TPE/PME, les personnes peuvent être des assistants de direction, des responsables administratifs… »

Chacun peut trouver la formation qui correspond à ses besoins, en fonction de ses connaissances du secteur. De la maîtrise des basiques de la gestion de flotte (calcul du TCO, choix du mode de gestion et de financement…) au perfectionnement sur des sujets précis (leviers de négociation avec les loueurs, éco-conduite et risque routier, auto-partage…), il est important d’étudier attentivement les programmes proposés pour trouver la formation adéquate.

Même les profils les plus aguerris peuvent avoir des besoins spécifiques de formation : « J’ai été surprise de constater que dans certaines grandes entreprises, il n’y a pas forcément de vision ‘coût global’, note Muriel Guillemot. Ces sociétés travaillent en effet avec leurs prestataires depuis de nombreuses années, sans adopter cette vision… Nous sommes donc là pour les sensibiliser à cela. »

Les clubs professionnels : des indispensables !

citation experience chefs de parcsEn termes d’information et de formation, les clubs professionnels sont des incontournables pour les gestionnaires de flotte. L’Agora des responsables de flottes automobiles (ARFA),  le Fleet & Mobility Managers Club… Ces espaces de rencontres permettent aux gestionnaires de parc de se retrouver pour échanger leurs bonnes pratiques. De nouveaux espaces se sont d’ailleurs récemment créés, démontrant l’intérêt des professionnels pour les partages d’expériences sur les sujets du secteur.

 

« Les discussions entre professionnels permettent de progresser, de savoir ce qui a été essayé par les confrères, d’avoir de nouvelles idées ou, au contraire, de réagir avec prudence à certaines pratiques, explique Mélodie A., responsable d’une flotte de 1 500 véhicules dans une grande entreprise de services. Ce partage d’expérience est nécessaire pour les chefs de parc, qui ont besoin de rencontrer leurs homologues, mais aussi des fournisseurs de solutions de mobilité. Certains clubs sont conçus pour accueillir toutes les tailles et typologies de flottes, privées et publiques. D’autres clubs accueillent plutôt des entreprises d’une certaine taille, ou bien des flottes qui vont au-delà de quelques centaines de véhicules. »

Gérer une flotte en 2030…
 
Une récente étude américaine rappelle que la plupart des métiers restent à créer ! 
 
 Et si la gestion des véhicules faisait elle aussi sa révolution ? 
 
 Le journal Les Échos a fait de la prospective, en imaginant une fiche de poste d’un gestionnaire de camions autonomes : 
 
« Vous supervisez le plan global de circulation de notre flotte de 2.000 camions autonomes sur le territoire français. Votre expertise et votre capacité à travailler avec les algorithmes vous permettent de reprendre la main sur l’aiguillage de la flotte de notre entreprise si le besoin se manifeste (trafic en zone urbaine dense, conditions météo difficiles, accidents de circulation…). Vous recueillez et traitez les données de circulation pour optimiser les temps de trajet de nos véhicules, ainsi que leur maintenance énergétique. »

Apprendre, même quand le temps manque…

parc vehiculesDans certaines entreprises, notamment dans les TPE et PME, la gestion de flotte reste une tâche secondaire, qui est effectuée par le chef d’entreprise lui-même ou par d’autres collaborateurs. Par conséquent, certains d’entre eux déplorent le manque de temps pour approfondir les sujets propres à la gestion de parc.

« Si j’avais plus de temps, j’apprécierais de suivre des journées de formation pour découvrir les points d’alerte, les axes d’optimisation et d’analyse concernant la gestion de flotte, explique Laura Genest, directrice administrative et financière chez Rouillaud, une entreprise de travaux implantée à Tours. Notre flotte comprend plus de 170 véhicules. Nous avons donc besoin d’informations et de conseils, par exemple en matière d’achats, de choix de carburant, etc. Gérer une flotte de véhicules n’est pas mon activité première, par conséquent je m’appuie sur l’outil de gestion de flotte associé à nos cartes carburant. »

L’échange avec les professionnels de l’automobile est également primordial. « J’essaie de discuter par exemple avec les concessionnaires chez qui nous achetons nos véhicules. Certains sujets sont particulièrement importants. On sait que le monde de l’automobile va subir prochainement une petite révolution. »

Pour se tenir informé et rester alerte, rien de mieux que d’effectuer une veille régulière en consultant les magazines et sites spécialisés, sur les thématiques de la mobilité, des innovations du secteur… « Ce métier a des basiques qu’il faut connaître, estime Mélodie A. Mais tout cela est en évolution constante : réglementation, technologie, carburant, sécurité… Il faut savoir être à l’affut des nouveautés pour renouveler son quotidien, s’adapter aux petites révolutions qui se préparent et faire en sorte que ce métier reste passionnant ! »

Pro-Moove vous recommande aussi :
Gestion de flotte : les dossiers chauds pour 2018…
Énergies alternatives : le « mix énergétique » s’invite dans la gestion de flotte…
Pourquoi le GNV est une énergie d’avenir pour votre flotte…


Cet article vous a plu ? Partagez-le !
   

Plus d'articles à ce sujet

Tous les articles TOTAL

0 Commentaire

Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CAPTCHA