gaz naturel vehicules

Le mot « GNV » revient désormais régulièrement dans l’actualité de la mobilité. Et pour cause, le gaz naturel pour véhicules possède des arguments pour séduire : prix, avantages fiscaux, développement de l’offre de véhicules et du réseau de stations-services… Notre dossier vous détaille ses atouts et vous dit pourquoi de plus en plus de professionnels se tournent vers cette énergie.

GNV : une énergie pour se conformer à la réglementation

L’une des raisons de l’essor du gaz naturel pour véhicules est à chercher du côté de la réglementation. Fin 2016, La Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) parue au Journal officiel dressait la feuille de route de la France sur son « mix énergétique ». Elle envisageait alors une croissance rapide du parc de véhicules utilisant des énergies alternatives. L’un des objectifs était d’encourager l’usage du gaz naturel dans le secteur du transport lourd. Le chiffre de 3 % de poids lourds fonctionnant au GNV avait été avancé, avec une échéance fixée à 2023.

Du GNV, pour rouler jusqu’au cœur des villes…

critair gnvPour atteindre les objectifs, la réglementation a rapidement évolué, notamment en matière d’accès aux centres-villes. Ainsi, des dizaines d’agglomérations françaises ont mis en place la pastille qualité de l’air Crit’Air, destinée à réguler le trafic et à empêcher les véhicules les plus polluants de circuler. Des « zones de circulation restreinte » (ZCR, déjà en place à Paris, Lyon, Strasbourg…) ont notamment vu le jour et tendent à gagner du terrain.

Pour rouler sans entrave et livrer jusqu’à leur client final, de nombreux transporteurs optent pour le GNV, qui garantit l’accès à toutes les zones, grâce à sa vignette Crit’Air 1. « L’adaptation aux nouvelles règles et le respect de l’environnement sont un véritable enjeu, expliquent les responsables de l’entreprise de location de poids lourds GT Location, qui compte une quarantaine de véhicules GNV. L’image est favorable et le GNV apparait comme l’option la plus pertinente pour la distribution lourde en zone urbaine. »

[Pour aller plus loin : découvrez GNV Mobilité, le portail GNV réservé à tous les professionnels du transport]

Fiscalité, TCO : quels atouts pour le GNV ?

La fiscalité liée au GNV fait également partie des atouts de cette énergie. En effet, la Loi de finances 2018 inclut plusieurs avantages pour le secteur du transport routier de marchandises. Deux mesures sont particulièrement favorables :

  • La prolongation du suramortissement (pour l’achat de véhicules de + 3,5 t jusqu’au 31 décembre 2018). Les entreprises peuvent donc déduire de leur résultat imposable 40 % de la valeur des véhicules GNV. Une façon d’atténuer le surcoût lié à l’acquisition d’un véhicule roulant au gaz naturel (une dépense qui peut également s’amortir sur la durée, grâce au prix très compétitif de cette énergie).
  • Le gel du taux de TICPE appliqué au GNV et au bioGNV. Cette mesure permet de préserver l’aspect compétitif du gaz naturel, par rapport au diesel.

D’un point de vue TCO (le « coût total de possession »), intégrer des véhicules GNV au sein d’une flotte peut présenter plusieurs avantages. Il est donc utile de se pencher sur les critères d’économies possibles : prix du véhicule, coût du carburant, distances effectuées, montant des aides (aides fiscales ou aides à l’acquisition)…

GNV, GNC, GNL… Ne les confondez plus !
gnv gnc gnl
Attention à ce pas mélanger les acronymes ! Derrière l’appellation générique « GNV » (gaz naturel pour véhicules) se cachent en fait 2 types d’énergies :

- le GNC (gaz naturel comprimé)
- le GNL (gaz naturel liquéfié)

Actuellement, le GNC est l’énergie la plus déployée en France. Il existe aussi une variante du GNV, appelée bioGNV. Il s’agit de gaz produit à partir de la fermentation de matières organiques.

Des véhicules GNV qui séduisent…

Il y a quelques années, les modèles de véhicules roulant au gaz naturel étaient peu nombreux. Mais l’offre se développe à grande vitesse ! Ainsi, des constructeurs comme Fiat, Iveco, Man, Mercedes, Renault, Scania ou encore Volvo proposent un ou plusieurs types de véhicules : utilitaires, poids lourds, bus et cars. Ils présentent des avantages considérables, comme des émissions d’oxydes d’azote (NOx) considérablement réduites, des autonomies en hausse, un moteur plus silencieux

Des stations GNV là où vous en avez besoin…

Bien sûr, le développement du GNV s’accompagne d’un essor très important du nombre de stations ! Le réseau est actuellement en plein développement, afin de proposer un maillage resserré du territoire. L’objectif est de permettre aux professionnels de faire le plein très facilement, sans faire de détours.

carte stations gnv groupe total

Le Groupe Total a pour objectif d’équiper ou d’ouvrir 350 stations GNV en Europe à l’horizon 2022, dont 110 stations en France. Rien qu’en 2018, 20 nouveaux projets d’ouverture sont en en cours…

Vous êtes chef d’entreprise, transporteur, gestionnaire de flotte ? Total construit son réseau GNV en fonction de vos besoins ! Détaillez vos attentes et dites-nous où vous souhaiteriez faire le plein de GNV, via ce court questionnaire.

Pro-Moove vous recommande aussi :
Énergies alternatives : le « mix énergétique » s’invite dans la gestion de flotte…
Véhicules thermiques : l’Ile-de-France veut s’en passer en deux temps…


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi