credit bail voiture financement

Le crédit-bail permet de louer un véhicule avec une option d’achat, afin d’en devenir propriétaire à terme. Une solution qui séduit bon nombre d’entreprises aujourd’hui. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce financement.

Comment est fixé le prix d’un crédit-bail ?

La promesse de vente associée au crédit-bail, aussi appelé leasing, LOA (location avec option d’achat) ou encore LPV (location avec promesse de vente), répond à une mécanique de prix spécifique : elle est déterminée par la valeur résiduelle du véhicule. Son montant est fixé à la signature du contrat et non au terme de la période de location (généralement entre 36 et 60 mois).

Les loyers (linéaires, progressifs ou dégressifs) sont calculés selon les mêmes logiques que pour ceux établis en LLD (location longue durée). Ils prennent en compte plusieurs éléments :

  • valeur résiduelle
  • conditions d’utilisation (kilométrage par an, durée…),
  • assurance,
  • montant de l’apport,
  • éventuelles remises après négociation…

Au moment de la signature, vous aurez également à payer des frais de dossier, des frais d’inscription au greffe et le dépôt de garantie, s’il y en a un. Le 1er loyer est donc majoré, les suivants sont constants. Le coût total est généralement plus bas que pour un crédit classique.

Un financement aux multiples avantages

Pour les entreprises, le crédit-bail est un mode de financement intéressant à plus d’un titre :

achat location vente véhicule

– il évite de subir un endettement prématuré engendré par un achat classique puisque les loyers sont comptabilisés en charges déductibles dans les limites admises fiscalement ;

– il laisse la possibilité de ne finalement pas acheter le véhicule mais de le restituer, si la conjoncture s’avère défavorable quelques mois plus tard ;

– comme pour la LLD, il peut s’accompagner en option de services très utiles proposés par le loueur sur toute la durée de la location (assistance en cas de panne, d’accident, de vol ou d’incendie, aides à la maintenance pour les vidanges ou le contrôle technique, prêt d’un véhicule en cas de sinistre…) ;

– il permet la récupération de la TVA sur les loyers des VUL (véhicules utilitaires légers). Aucune avance de TVA n’est à réaliser pour les VP (véhicules particuliers) ;

– si vous devenez propriétaire, vous avez la possibilité de revendre le véhicule, ce qui peut permettre de faire une plus-value si la valeur résiduelle était sous-évaluée. S’il est conservé, il faut bien anticiper les frais d’entretien et de maintenance souvent plus élevés pour un véhicule qui aura déjà quelques années.

Vers qui se tourner ?

Le crédit-bail réclame que vous vous rapprochiez d’un organisme de financement ou d’un établissement bancaire, qui va être propriétaire-bailleur du véhicule lors des mois de location. Des frais de dossier, négociables, sont d’ailleurs à prévoir. Néanmoins, ce sera bien à l’entreprise de négocier les conditions du crédit-bail auprès du concessionnaire.

Si l’option d’achat est levée, votre entreprise deviendra alors propriétaire du véhicule en 2e main. Sinon, l’entreprise restituera le véhicule au loueur après régularisation selon les termes du contrat (frais de réparation, remboursement du dépôt de garantie, qui ne doit pas excéder 15 % de la valeur d’achat…). Vous pourrez alors tout à fait louer un nouveau véhicule ou finalement choisir d’en acheter un autre. Comparez les offres et déterminez quelle solution sera la plus bénéfique pour votre TCO

Vous apprécierez aussi :
LOA ou crédit classique : comment faire le meilleur choix de financement ?
Les différents systèmes de gestion de flotte
La LOA automobile en plein essor chez les particuliers


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi