L’hiver rime souvent avec neige et verglas et reste une période délicate pour garder son véhicule propre. Qu’en est-il du lavage ? Comment bien entretenir sa voiture et à quelle fréquence ? Faisons le point.

Les conditions météorologiques hivernales (neige, gel ou encore pluies verglaçantes) agressent les carrosseries des véhicules, mais aussi le châssis et les composants mécaniques. Le sel de déneigement (composé de chlorure de sodium) s’avère corrosif pour certaines carrosseries, tout comme la boue et les résidus d’hydrocarbures. Cette corrosion peut dégrader tout ce qui est métallique, soit une partie des pièces externes des véhicules, comme les essieux.

Doit-on laver davantage son véhicule en hiver ?

Oui, il est préférable de laver davantage sa voiture l’hiver pour limiter les risques de corrosion. Il est cependant recommandé de la laver tout au long de l’année pour limiter les effets de la pollution passive. La pluie a en effet tendance à disséminer les polluants chimiques déjà présents sur la carrosserie (huile de moteur, résidus de particules de pneus et de plaquettes de freins, ou encore hydrocarbures). Il est donc conseillé d’opter pour un lavage régulier plutôt qu’au coup par coup.

Nettoyage haute pression : 5 gestes pour un lavage efficace

- Effectuez le lavage toujours de haut en bas 

- Gardez une distance d’au moins 20 centimètres entre le jet et la carrosserie

- Utilisez les brosses pour éliminer toutes les traces

- Essuyez avec une peau de chamois pour éviter les traces d’eau lors du séchage

- Utilisez un polish ou une cire pour faire briller la carrosserie, atténuer les rayures superficielles et protéger plus longtemps votre carrosserie

Lavage rouleau : en hiver… comme durant les autres saisons !

En station de lavage (il existe près de 1 500 stations de lavage TOTAL et partenaires, dont plus de 900 stations TOTAL Wash), le programme « lave-châssis » (programme 5)  est particulièrement recommandé pour l’hiver. Il facilite le traitement anticorrosion après une utilisation du véhicule dans des conditions difficiles (pluie, boue, neige…). Ce programme fait partie des options disponibles dans le cadre du lavage rouleaux, qui entretient le véhicule en douceur en respectant la carrosserie et les peintures.

Pour aller plus loin, parallèlement au lavage : les bons gestes dégivrage

Dégivrer son pare-brise peut être un véritable casse-tête. On entend souvent parler de méthodes "de grands-mères" comme l’alcool à brûler, le gros sel, ou encore le vinaigre blanc. Celles-ci peuvent s’avérer concluantes sur le moment, mais elles ne sont pas toujours sans conséquences pour votre véhicule sur le moyen ou long terme (corrosion, odeurs, impact environnemental négatif…).

En revanche, il existe le lave-glace hiver dégivrant, qui facilite le dégraissage et le nettoyage du pare-brise. Composé notamment d’eau déminéralisée, il offre une action antitartre et ne laisse pas de traces. Autre avantage de ce produit : éviter le gel du circuit lave-glace, pour un fonctionnement parfait jusqu'à -20°C.

Vous apprécierez aussi :
Lavage voiture : comment assurer un résultat impeccable ?
TOTAL Wash : profitez d’un bonus pour le lavage


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi