Avec plus de 300 voitures dérobées chaque  jour en France, tous les moyens doivent être déployés pour dissuader les voleurs. Le gravage des vitres, qui permet l’identification rapide des véhicules,  est un système antivol qui se développe sous l’impulsion des compagnies d’assurance demandeuses. Nos explications sur ce procédé !

A quoi sert le gravage des vitres ?

Le gravage (ou marquage) des vitres a pour objectif de retrouver plus facilement un véhicule déclaré volé. Le croisement des données avec le fichier national ARGOS (groupement d’intérêt économique d’assureurs dont la mission est de rechercher, identifier et restituer les biens volés) permet en effet aux autorités de remonter la piste d’un véhicule recherché, notamment lorsque celui-ci est revendu ou passe la frontière.
Visible, à l’aide d’une étiquette apposée sur la zone gravée, l’inscription a aussi un rôle dissuasif.

Qu’est-ce que le gravage exactement ?

Réalisé par un professionnel agréé (lors de l’achat ou après), le gravage consiste à inscrire une série de numéros sur chaque vitre : pare-brise, glaces latérales à l’avant et à l’arrière… Il s’agit du numéro de série unique du véhicule, appelé aussi numéro de châssis ou numéro d’identification du véhicule. Afin de repérer une éventuelle arnaque, cette série doit être la même :

– sur le châssis du véhicule, généralement dans la partie droite ou centrale du compartiment moteur ou près du siège passager avant droit ;

– et sur la plaque constructeur, positionnée sur le pied de porte avant droit, dans le compartiment moteur ou dans le coffre.

La lunette arrière du véhicule est pour sa part gravée du numéro de série et du numéro d’immatriculation.

Les informations correspondant aux numéros sur le certificat d’immatriculation et les plaques d’identification sont ensuite enregistrées sur le fichier national ARGOS. Une mauvaise correspondance des chiffres indique généralement une fraude : lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, soyez d’ailleurs attentif à ce détail.

A quoi correspond le numéro de série unique du véhicule ?

– 3 premiers caractères pour l’identification mondiale du constructeur ;

– 6 suivants pour la section de description du véhicule (anciennement le type mines) ;

– 8 autres pour la section d’identification du véhicule.

Un dispositif obligatoire ?

Même s'il est souvent fortement recommandé par les autorités, le gravage des vitres n'est pas obligatoire. Néanmoins, certaines compagnies d'assurance en font une condition sine qua non pour bénéficier d'avantages avec la garantie vol de véhicule : indemnisation plus élevée, remboursement partiel ou complet de la franchise...

Comment est effectué le gravage ?

Le procédé utilisé pour graver les vitres doit respecter le cahier des charges SRA (sécurité et réparations automobiles). Un matériel spécifique et homologué est nécessaire afin de garantir une marque indélébile et infalsifiable. Si vous souhaitez effectuer le gravage, assurez-vous que la société à qui vous vous adressez fait bien partie du réseau agréé SRA.

Que faire une fois le gravage effectué ?

Une fois que le véhicule est gravé et qu’il est enregistré au fichier national ARGOS, le demandeur reçoit une attestation de gravage sous 48 heures. Celle-ci est valable 6 ans même si l’abonnement doit être renouvelé chaque année. Il doit ensuite la transmettre à son assureur.

Et si le véhicule est volé et que les vitres sont cassées ou remplacées ?

L’inscription au fichier national et la présence du numéro de série unique du véhicule sur le châssis et le moteur assurent une traçabilité qui va plus loin que les vitres. Le croisement des données informatiques permet aux services de police, gendarmerie ou douanes de n’importe quel pays (ARGOS est aussi présent dans d’autres pays européens et au Maghreb) de retrouver le propriétaire.

Le remplacement des vitres avec gravage est généralement prévu dans l’assurance bris de glace, sinon l’opération est facturée 80 euros en moyenne.

Vous apprécierez aussi :
Quelles voitures ont été les plus volées en 2015 ?
Vol de véhicule : protection et prévention


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. patrick journo

    ou graver ses vitres ?

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi