Parmi les systèmes d’aide à la conduite automobile, le limiteur-régulateur de vitesse est un de ceux qui posent le plus d’interrogations. Retrouvez ici nos éclairages sur cet équipement qui peut être un allié de votre gestion de flotte.

Limiteur ou régulateur : quelle est la différence ?

  • Le limiteur de vitesse, comme son nom l’indique, empêche d’accélérer au-dessus de la vitesse  sélectionnée. Pour éviter les amendes, quelque soit le type de route, cette solution est évidemment efficace.
  • Le régulateur de vitesse adapte l’allure du véhicule et stabilise sa vitesse en fonction du réglage mémorisé. Il ne nécessite pas d’appuyer sur l’accélérateur, contrairement au mode limiteur qui empêche seulement d’aller plus vite.

Qu’est-ce que le régulateur de vitesse adaptatif ?

L’évolution du régulateur simple: L’adaptatif permet au véhicule de varier sa vitesse en fonction de son environnement qui est analysé à l’aide d’un radar placé à l’avant. Lorsque l’équipement est enclenché, la voiture freine automatiquement pour éviter les obstacles et respecter les distances de sécurité. La vitesse est ensuite récupérée sans action du conducteur.

Peut-on faire confiance au limiteur-régulateur de vitesse ?

Il y a une dizaine d’années, les limiteurs-régulateurs de vitesse sont apparus sur le marché. Si leur utilité a vite convaincu les utilisateurs, certains problèmes de fiabilité, très médiatisés, et de diminution potentielle de l’attention du conducteur ont joué en défaveur du système. Depuis, ce système a fait ses preuves et constitue un équipement reconnu comme performant et sûr.

Reste que le conducteur doit rester maître de son véhicule… il doit se substituer au limiteur-régulateur de vitesse si nécessaire.

Comment utiliser ce système ?

Des différences existent selon les modèles. Il est donc important de consulter le manuel utilisateur avant de l’enclencher. Généralement, les commandes se font au volant et une pression sur le frein permet de reprendre le contrôle total. Certaines subtilités permettent d’améliorer la conduite : les clignotants engendrent une accélération en vue d’un dépassement, impossibilité d’utilisation en cas de trafic dense, de passage dans un tunnel ou de feux de stop endommagés…

Un équipement intéressant pour votre flotte automobile ?

Dans votre quête d’amélioration constante de votre parc, le choix de véhicules avec limiteur-régulateur de vitesse est cohérent. S’il est utilisé correctement, ce système va permettre :

  • de réduire le nombre d’amendes pour excès de vitesse ;
  • de diminuer le stress de vos collaborateurs ;
  • de baisser la consommation du véhicule, puisque le roulage du véhicule sera plus régulier.

Quand ne pas utiliser le régulateur de vitesse ?

En dehors de l’autoroute, il vaut mieux ne pas enclencher le régulateur. De même, par temps de pluie, son utilisation est interdite puisque les risques d’aquaplaning sont augmentés.

Vous apprécierez aussi :
Boîte automatique ou manuelle : un choix difficile pour vos véhicules
Sécurité : les innovations automobiles se concrétisent
Les innovations de sécurité qui révolutionnent l’automobile


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi