Entre les puristes de la conduite qui ne jurent que par les boîtes manuelles et ceux qui préfèrent le confort et la facilité d’utilisation des automatiques, le débat fait rage. Et pour les véhicules de votre entreprise, comment faire le bon choix ?

Même si les boîtes automatiques restent en retrait par rapport aux boîtes manuelles, leur progression est constante depuis une quinzaine d’années. En 2016, elles représentaient 24 % des ventes automobiles, selon le Comité des constructeurs français d’automobiles, contre 8 % en 2004. Aux Etats-Unis, elles sont par ailleurs très majoritaires avec plus de 95 % des ventes. Car si les transmissions auto ne jouissent pas de la même réputation (plus bruyantes, plus énergivores…) que les boîtes manuelles, elles comblent leur retard technique ces dernières années avec des performances en forts progrès. Le changement des rapports (de 6 à 9 en général), géré électroniquement, gagne en précision et en dynamisme. La distribution progressive du couple permet une conduite confortable sans dépenses de carburant excessives.

 

Les avantages de la boîte automatique

Terminé le passage manuel des rapports et la pédale d’embrayage. Avec la boîte auto, tout se passe sous le capot : le convertisseur de couple hydraulique gère lui-même la transmission du couple moteur aux roues.

  • Un plus grand confort de conduite
  • Une fiabilité en progrès
  • Facilité de conduite à bas régime
  • Coût d’entretien moindre (il n’y a plus d’embrayage)
  • Possibilité, sur certains modèles, de sélectionner le mode de conduite : éco, sport, neige

Autrefois réservées aux berlines haut de gamme et véhicules puissants, les transmissions automatiques se démocratisent et sont désormais de plus en plus disponibles sur les véhicules plus petits. Pour convaincre les citadins, c’est forcément plus facile…

Les différents types de boîtes auto
Différentes technologies de transmissions manuelles sont disponibles sur le marché. Toutes n’enregistrent pas les mêmes performances et il vous faudra comparer avant d’opter pour l'une d'elles.
- A double embrayage
- Robotisée
- A convertisseur de couple
- Transmission à variation continue (CVT)
Sachez que certaines boîtes auto conservent la possibilité de passer manuellement les bas rapports : c’est utile en descente où vous aurez besoin du frein moteur.
Enfin, sur les véhicules les plus sportifs (c’est le cas des F1 par exemple, mais pas seulement), une boîte séquentielle avec passage des rapports au volant peut être proposée. Couplée à une transmission automatique, cette solution dynamique et ludique est forcément assez rare sur le marché… et encore davantage dans les parcs d’entreprise.

Les avantages de la boîte manuelle

La quasi-totalité des automobilistes s’accorderont à dire que le vrai plaisir de conduite n’est possible qu’avec une boîte manuelle. Mais les sensations de conduite ne sont, bien sûr, pas le seul argument de cette technologie.

  • Moins chère à l’achat (entre 1000 et 2000 euros généralement)
  • Plus « amusante » à conduire
  • Meilleure maîtrise de la consommation de carburant (sauf si vous êtes adepte du sur-régime)
  • Bonne réactivité dans le passage des rapports avec moins d’à-coups potentiels

Et du côté des flottes d’entreprise ?

Traditionnellement, les entreprises choisissent plutôt des boîtes manuelles pour leurs collaborateurs… mais certaines se laissent tenter par les arguments des boîtes automatiques. C’est, bien entendu, principalement le cas dans les grandes agglomérations où les feux, stops, ronds-points et embouteillages sont fréquents. Certes, les temps de trajet ne seront pas réduits, mais pour limiter la fatigue, cette technologie est une bonne solution.

Au crédit de la transmission manuelle : le choix financier est à son avantage. Moins prisées sur le marché de l’occasion, les automatiques sont généralement dotées d’une moins bonne valeur résiduelle et, donc, de loyer plus élevés en LLD ou LOA.

A vous d’évaluer les préférences des salariés bénéficiaires et d’intégrer, si nécessaire, des transmissions automatiques à la car policy. Le type de boîte est une affaire de goût qui a son importance…
Vous apprécierez aussi :
La car policy, un enjeu stratégique majeur pour votre entreprise
Le véhicule de fonction : un outil de recrutement et de valorisation

 


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. François Martinez

    Comme dit dans l’article, c’est vrai que les boîtes auto sont beaucoup plus crédibles désormais. Avant il n’y avait que l’avantage de ne pas se faire mal au bras droit.
    Perso, je continue à préférer les boîtes manuelles, par habitude et aussi parce que j’habite en périphérie.

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi