Les embouteillages sont les ennemis de tous les automobilistes, mais aussi des entreprises dont les collaborateurs sont régulièrement sur la route. Synonymes de retards et de stress, vous avez tout intérêt à trouver des solutions pour les éviter ou les aborder avec plus de sérénité…

En tant que gestionnaire de parc ou chef d’entreprise, vous avez aussi pour mission d’aider vos collaborateurs à organiser leurs déplacements. Afin de mieux évaluer leurs besoins, effectuez régulièrement un diagnostic de la mobilité pour définir un plan de déplacements entreprise (PDE).

Vous serez en mesure de suivre le temps passé dans les embouteillages et de prendre des décisions en conséquence. Dans ce PDE, vous pourrez indiquer les orientations à suivre pour minimiser l’impact des bouchons sur votre flotte.

Menez une réflexion globale sur l’organisation du travail

Horaires décalés : pour garantir l’efficacité de votre parc automobile, ne séparez pas sa gestion de celle des ressources humaines. Si votre entreprise enregistre régulièrement des retards causés par les embouteillages, une décision peut être prise pour permettre aux collaborateurs de bénéficier d’horaires décalés. Ils éviteront ainsi les heures de pointe le matin et en fin de journée.

Télétravail : comme pour les horaires décalés, le télétravail est une solution à réfléchir au-delà de la seule flotte automobile. En adoptant cette organisation de travail, vos collaborateurs concernés ne se retrouveront plus coincés dans les embouteillages. Reste à voir si leurs missions au sein de l’entreprise sont compatibles avec ce travail à domicile (ou en tout cas en dehors des murs de l’entreprise). Autre avantage de ce mode de fonctionnement : d’autres coûts liés aux déplacements (accidents, assurances, carburants…) seront également réduits.

Permettez le covoiturage

Certes, quelques véhicules en covoiturage ne désengorgeront pas les axes routiers les plus embouteillés… mais l’accorder à vos salariés pourra les aider à mieux vivre l’attente (selon une étude BlaBlaCar-MAIF). Dans le cadre professionnel, il est en tout cas important d’organiser cette pratique pour éviter certains désagréments.

Redéfinissez les trajets si besoin

Appuyez-vous sur des données géolocalisées et définissez avec les conducteurs de nouveaux trajets à suivre pour leurs déplacements réguliers qui posent problème.

Des applications utiles pour contourner les bouchons

Les GPS communautaires comme Waze, iCoyotte ou TomTom signalent en temps réel les accidents, travaux et dangers susceptibles de créer des blocages. Encouragez leur utilisation…

Embouteillages : anticipez-les pour mieux les vivre
Davantage valables pour les départs ou retours de vacances, quelques réflexes sont à adopter pour aborder plus sereinement la circulation au ralenti :
- pensez à prendre des boissons et des repas, mais aussi des jeux si vous voyagez avec des enfants ;
- faites des pauses régulièrement… malgré tout ;
- vérifiez la climatisation une fois par an pour éviter la panne au pire moment.

Vous apprécierez aussi :
Quelles villes sont les plus embouteillées ?


Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Alexandre Lantis

    Les horaires décalés forcément… Après c’est aussi une philosophie à mettre en place…

  2. Bernard Daringuan

    Il y a une vidéo de la chaîne E-Penser qui explique, entre autres choses, de façon claire comment un bouchon se forme. La vidéo se nomme ”
    Les files d’attente “, et commence à parler des bouchons à partir de la minute 5,25. Je pense qu’elle peut être utile afin de pouvoir mieux s’en sortir et/ou ne pas contribuer à leur création, ainsi que d’adopter une bonne “philosophie” en voiture

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi