La part des véhicules essence dans les flottes automobiles en France a augmenté de 3,8 points au 1er trimestre 2016, selon le “Baromètre Energies” réalisé par l’Observatoire du véhicule d’entreprise (OVE). L’évolution de la fiscalité des carburants, combinée aux mesures antipollution annoncées, ont permis à l’essence d’atteindre 18,1 % des immatriculations à destination des entreprises. A l’inverse, le Diesel chute de 3,5 points pour 77,1 % des nouveaux véhicules. A la suite de l’entrée en application du bonus écologique 2016 moins favorable, l’hybride recule légèrement pour représenter 3,8 % des immatriculations.

De nouvelles tendances en France

Au niveau du marché national (parcs d’entreprise et particuliers compris), l’essence représente désormais 43,3 % des immatriculations et le Diesel 52,2 %. L’hybride et l’électrique restent en marge, avec respectivement 3,3 % et 1,17 % des nouvelles voitures en France.

Vous apprécierez aussi :
Diesel ou essence : comment faire le bon choix de carburant ?
Quels sont les véhicules préférés des entreprises ?

 


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi