Les amendes pour non-paiement du stationnement résidentiel le samedi avant le 1er janvier 2015 sont considérées comme illégales, selon une décision du tribunal de police de Paris. A cette date, le stationnement est devenu payant pour les résidents comme non-résidents. Auparavant, il était gratuit uniquement pour les automobilistes dotés du macaron prouvant leur lieu d’habitation…

Deux avocats, Allan Schinazi et Yohan Dehan, ont soutenu avec succès l’irrégularité de ces PV face à l’arrêté de 2005, régissant le stationnement parisien, qui ne faisait pas de distinction entre résidents et non-résidents. De plus, aucune signalisation n’indiquait cette différence de traitement sur le terrain, toujours selon les avocats.

Pour les automobilistes, le remboursement reste impossible pour ceux ayant déjà payé. Mais pour les retardataires…

A lire également :
PV électroniques : comment déceler les erreurs ?
Stationnement à Paris : le mois d’août devient payant


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi