Les expérimentations de voitures autonomes se multiplient et sont observées avec attention par les automobilistes. Mais sont-ils prêts à en acheter une prochainement ? L’Observatoire Cetelem se penche sur la question.

55 % des automobilistes seraient intéressés par l’utilisation d’une voiture autonome, selon l’Observatoire Cetelem de l’automobile 2016 qui a mené une grande enquête dans 15 pays différents*. Les Français restent pour le moment assez méfiants : 37 % seraient prêts à acheter une Google Car (qui n’est encore qu’un projet) ou une Apple Car. Les Chinois (90 %), les Mexicains (85 %) et les Brésiliens (80 %) sont les plus enthousiastes. A contrario, aux Etats-Unis, pourtant pays hôte des deux géants de l’innovation technologique, les automobilistes ne sont que 27 % à envisager cette transition.

La voiture autonome : une réalité dans combien de temps ?
En moyenne, les automobilistes sondés se voient utilisateurs de ce type de véhicule d’ici 6,6 ans.

Entre fantasmes et scepticisme

Plusieurs arguments séduisent les potentiels utilisateurs de voitures 100 % autonomes : la possibilité de se divertir (48 %), de discuter avec les passagers (40 %) et de se détendre ou dormir (37 %). Un quart d’entre eux déclarent enfin que la voiture autonome leur permettra de travailler lors de leurs déplacements.

Les craintes concernent principalement la fiabilité des dispositifs, puisque 28 % des automobilistes souhaitent conserver un œil sur la route. Le renoncement au plaisir de conduite, lui, n’est cité que par 9 % des personnes sondées.

La voiture connectée comme tremplin de la voiture autonome

Synonyme de confort de conduite (83 % des automobilistes) et de gain de temps (81 %), la voiture connectée participe à l’évolution des mentalités : 86 % des personnes interrogées utilisent aujourd’hui des applications ou des outils interactifs pour se guider en voiture. L’étape supérieure (l’autonomie du véhicule pour la conduite) est donc de plus en plus perçue comme une réalité à moyen terme : trois quarts des automobilistes sont convaincus qu’un jour la voiture autonome sera bel et bien concrétisée et généralisée (67 % des Français et seulement 60 % des Américains).

Qui est légitime pour mener l’évolution de l’automobile ?

Reste à voir qui sera mieux placé pour mener ce changement majeur : 62 % des automobilistes estiment que les constructeurs « traditionnels » sont les plus légitimes (70 % des Français). 46 % misent plutôt sur les spécialistes des technologies de l’information, 36 % sur les équipementiers automobiles, 24 % sur les gestionnaires d’infrastructures de transports et 19 % sur les distributeurs/réparateurs.

Pour discuter des voitures autonomes, rendez-vous sur notre groupe LinkedIn.

*Analyse réalisée par Cetelem en collaboration avec la société d’études et de conseil BIPE. Les interviews ont été réalisées par TNS-Sofres en Afrique du Sud, Allemagne, Belgique, Brésil, Chine, Espagne, États-Unis, France, Italie, Japon, Mexique, Pologne, Portugal, Royaume-Uni et Turquie, auprès d’hommes et femmes âgés de 18 à 65 ans (18-50 ans au Portugal, 18-55 ans en Chine & Turquie,18-60 ans au Japon) ayant acheté une voiture neuve ou d’occasion au cours des 5 dernières années. Représentativité assurée selon la méthode des quotas sur les critères : sexe, âge et région. Au total, 8 500 interviews ont été menées online en juillet 2015 (500 interviews par pays, sauf France et Espagne : 1 000 interviews).

A lire également :
Voiture autonome : qu’en pensent les Français ?
Les innovations de sécurité qui révolutionnent l’automobile
Véhicules autonomes : les équipements qui vont tout changer


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Quentin vangeersdaele

    A voir en effet car nous n’y sommes pas encore. Le prix sera évidemment déterminant car les premiers modèles risquent d’être inabordables. Et puis la question des responsabilités reste en suspens. Les assurances joueront un rôle majeur dans le développement de ce type de véhicules.

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi