La neige peut très rapidement surprendre les automobilistes. C’est pourquoi il est toujours utile de se remémorer les bons réflexes pour éviter la sortie de piste. Retrouvez ici tous nos conseils…

Comportement de conduite

1) Réduisez votre vitesse !
Cela va de soi : en roulant moins vite, les risques de glissade sont moindres. Mais par « ralentissez », entendez « ralentissez vraiment ! » Au moindre écart brusque ou freinage un peu trop soutenu, la sortie de piste est assurée.

50 km/h maximum lorsque la visibilité est réduite
Sur tous les types de route, y compris les voies rapides, la limite de vitesse autorisée lorsque la visibilité est inférieure à 50 mètres (chutes de neige, brouillard) est de 50 km/h. Avec les chaînes à neige, ne dépassez pas 40 km/h.

2) Adaptez votre conduite dans les virages
A l’approche d’un virage, ralentissez progressivement jusqu’à rouler de manière « raisonnable ». Lorsque vous braquez le volant, maintenez la vitesse. Les coups de frein ou d’accélérateur entrainent la perte d’adhérence.

3) Réagissez avec justesse en cas de perte d’adhérence
Appuyer sur le frein à la moindre glissade n’est clairement pas la bonne solution sur la neige ! Choisissez plutôt de décélérez progressivement en débrayant et jouez sur la direction en contrebraquant lorsque le tête-à-queue vient de l’arrière. Si ce sont les roues avant qui se dérobent, rétablissez la trajectoire avec calme pour récupérer une bonne adhérence.

4) Utilisez le frein moteur dans les descentes
Afin de ne pas prendre de vitesse sans pour autant bloquer les roues et partir en glissade dangereuse, misez plutôt sur le frein moteur qui stabilisera votre voiture.

5) Désactivez l’ESP si vous êtes coincé
L’antipatinage gênera vos manœuvres si vous êtes embourbé dans la neige. En désactivant temporairement l’ESP, la distribution de la puissance des roues sera mieux équilibrée.

Pensez « sécurité »

6) Augmentez les distances de sécurité
Plus que dans toute autre condition, la conduite sur la neige réclame de l’anticipation. Il est donc plus prudent de ne pas coller le véhicule qui vous précède. Ces quelques mètres supplémentaire qui vous sépare pourront vous permettre de mieux réagir si besoin.

Les pneus hiver pour vous faire gagner de précieuses secondes
Avec des pneus hiver, la distance de freinage est optimisée. Vous gagnez ainsi 30 mètres au freinage pour vous arrêter, lorsque le véhicule roulait à 50 km/h sur sol enneigé (selon des tests réalisés par TÜV SÜD en 2013 en 205/55 R 16H).

7) Allumez vos feux et éliminez la buée pour voir et être vu !
Allumez les feux de croisement dans tous les cas. Et si la chute de neige est en cours, les feux de brouillard avant et arrière sont également autorisés.

Pour la buée sur les vitres : enclenchez le mode « air extérieur » (bouton de recyclage d’air éteint) et orientez le flux d’air sur les vitres, tout en vérifiant que les aérateurs qui participent à la ventilation du pare-brise sont bien ouverts (et les autres fermés). Appuyez également sur le bouton « désembuage » pour la lunette arrière et, selon les modèles, pour les rétroviseurs. Si besoin, ouvrez quelques secondes les fenêtres.

8) Evitez les manœuvres de dépassement
Autant que possible, ne sortez pas de la trajectoire tracée par les autres véhicules. Un changement d’adhérence peut être mal interprété par les appareils électroniques de votre voiture : les risques de glissades sont alors accrus.

Respectez la réglementation

9) Equipez les chaînes à neige dans certaines conditions seulement
Il vous faudra monter les chaînes à neige sur les pneus de votre voiture si le sol est recouvert d’une couche importante de neige et qu’un panneau B26 « chaînes à neige obligatoires » est présent sur le tronçon de la route. Sur ces portions, les pneus neige ne suffisent pas.

10) Laissez la priorité aux engins de salage
Lors des chutes de neige, les engins de salage sont prioritaires. En restant dans leurs traces, vous aurez en plus l’avantage de bénéficier d’une route plus facilement praticable.
Quels bons conseils donneriez-vous également aux automobilistes susceptibles de se déplacer sur des routes enneigées ?
A lire également :
7 règles d’or pour bien préparer votre flotte à l’hiver
Pneus hiver : roulez bien équipés !


Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Gaetan DeCazanave

    Personnellement, je dirais que pour bien conduire sur la neige il ne faut pas avoir peur des dérapages, même léger. La peur engendre l’erreur.

  2. Christophe LADET

    Important à savoir, vous récupérez un véhicule qui dérape par le regard : les bras suivent le regard. En cas de dérapage il convient donc de ne pas freiner, et de projeter son regard le plus loin possible dans la direction où on veut aller.
    le véhicule redresse ainsi sa direction.

  3. Loïc Virlouvet

    Merci pour vos commentaires. Finalement le vrai secret, c’est de garder son sang froid…

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi