La somnolence au volant pourra-t-elle bientôt être détectée à l’avance ? Plusieurs chercheurs du Centre du sommeil et de la vigilance de l’Hôtel-Dieu à Paris s’attaquent à ce fléau, première cause de mortalité sur les autoroutes françaises (1 accident mortel sur 3). Financés par la Fondation Vinci autoroutes, ils travaillent actuellement sur un projet de test salivaire capable de repérer un état de fatigue important.

Ce test consistera en une languette très similaire à celles utilisées pour dépister l’alcool ou les drogues, avec des résultats fiables en dix minutes environ, annoncent-ils.

Les conclusions de la recherche sont attendues pour la fin de l’année 2015. Reste à voir si cette technique de détection sera un jour proposée aux conducteurs avant de prendre la route…


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi