Pour vos collaborateurs en déplacement, pouvoir communiquer à distance et confortablement est devenu incontournable ! Les nouvelles technologies et la connectivité à Internet, de plus en plus rapide, offrent des perspectives toujours plus intéressantes pour votre entreprise.

Montres connectées, “phablettes”, réseau 4G et cloud computing : les nouvelles tendances pourraient bien encore modifier votre approche de l’high tech. Quels sont les avantages que vos collaborateurs pourraient tirer de ces nouveaux outils et services ? Pourquoi votre entreprise a-t-elle intérêt à franchir le pas ?

Montres connectées & “phablettes” : où en est-on ?

Puisque les smartphones et les tablettes sont désormais bien installés sur le marché high tech, les concepteurs se lancent dans la recherche d’innovations. Les montres connectées et les “phablettes” sont les nouveautés du moment. Et vos collaborateurs pourraient bien être très intéressés par les perspectives offertes…

Les montres « intelligentes » : bras droits des smartphones

Véritables partenaires des smartphones, de plus en plus grands et donc encombrants, les premières montres connectées sont commercialisées depuis la rentrée. Pour vos collaborateurs, elles offrent des options complémentaires intéressantes. En les synchronisant par Bluetooth avec le téléphone, elles font office de terminal pour de nombreuses applications : outre les fonctionnalités classiques offertes par les montres, ces appareils permettent de répondre aux appels téléphoniques, de lire des mails, des informations de réseaux sociaux (fils Facebook et Twitter par exemple) de prendre des photos ou de consulter un carnet d’adresses. Certaines montres « intelligentes » permettent également d’utiliser un GPS ou de retrouver facilement le portable associé (et inversement) grâce à une simple application. Les offres se multiplient actuellement et inondent le marché. Encore trop gadgets et épaisses pour l’instant, elles promettent néanmoins de vite s’améliorer pour devenir vraiment indispensables.

Quelle montre connectée choisir ? Samsung Galaxy Gear (vendue avec la "phablette" Galaxy Note 3 ou séparément), Sony Smartwatch 2, Pebble Watch… et bientôt l’iWatch d’Apple et la Nexus Watch (nom à confirmer) de Google. Nul doute, les constructeurs misent beaucoup sur l’avenir des montres connectées.

Les “phablettes” : le format hybride

A mi-chemin entre les smartphones et les tablettes tactiles, les “phablettes” (terme dérivé des mots “phone” et “tablette”) font leur apparition depuis peu ! Leur format est compris entre 5,1 et 6,9 pouces. Vos collaborateurs voient ainsi apparaître des appareils capables de répondre à tous leurs besoins lors de leurs déplacements : connectés en 3G ou 4G, ils peuvent ainsi passer des appels téléphoniques (avec des oreillettes) tout en ayant suffisamment de confort de lecture et d’utilisation pour naviguer sur Internet ou écrire des mails, par exemple. Les “phablettes” peuvent aussi être suffisamment grandes pour visionner des vidéos de présentation.

Quelle "phablette" choisir ? La 3e génération de la Samsung Galaxy Note bénéficie de l’avantage de l’expérience sur ce type de format. Mais la concurrence ne manque pas d’ambition avec le Sony Xperia Z Ultra ou le Wiko Darkside.

A lire également :
Ordinateurs tactiles, comment faire le bon choix ?
Smartphones et tablettes : que choisir ?

4G : une réalité ?

Avec la démocratisation des smartphones et des tablettes tactiles, la rapidité des connexions internet sans fil est devenue primordiale. Depuis peu, la 4G permet de passer à la vitesse supérieure. Voici ce que ce débit accéléré va changer pour vos collaborateurs.

En déplacement, vos collaborateurs vont entrer dans une nouvelle ère : celle de la connexion internet ultrarapide, celle de la 4G ! L’envoi de mails avec pièces jointes volumineuses ou les visioconférences par smartphone et tablette ne sont plus un problème grâce à des performances dopées par rapport à la 3G.

Pour bénéficier de ce débit sept fois plus rapide, vos collaborateurs devront être équipés de téléphones et tablettes, ainsi que de cartes SIM compatibles. Chaque opérateur propose un réseau propre avec une couverture géographique et une qualité de réception variables. Avant de souscrire à un forfait, il faudra ainsi bien vous renseigner sur le déploiement du réseau et sur sa qualité. Pour l’instant seuls SFR, Orange et Bouygues déploient la 4G, mais d’autres, comme Free, s’apprêtent à investir le marché. Avec un taux de pénétration évalué à 54 % en France dès 2016, la 4G va donc progressivement remplacer le débit actuel.

Bien analyser l’offre forfaitaire

Afin d’optimiser votre choix de forfait, il faut bien se renseigner en amont pour profiter vraiment des offres disponibles. Celles-ci s’accompagnent de services complémentaires qui peuvent différer selon les opérateurs : un espace de stockage en cloud (variable selon les opérateurs), le téléchargement gratuit d’applications (payantes habituellement) et l’accès à différentes chaînes TV. C’est d’ailleurs sur la vidéo que la 4G démontre le plus son efficacité : vos collaborateurs ne reculeront plus devant l’idée de présenter une vidéo en réunion. Autre considération majeure à prendre en compte : les abonnés disposent d’un volume de données limité. Lorsque le quota de consommation autorisée est atteint, le débit est automatiquement réduit. Et cela peut aller très vite, notamment en visionnant des films en haute définition par exemple.

Cloud computing : une solution de stockage fiable au quotidien ?

Et si vous optiez pour le cloud computing pour le stockage des données de vos collaborateurs ? Cette plate-forme accessible sur Internet, simple à utiliser, disposant d’un espace variable et sécurisant, peut vite s’avérer une solution gagnante. Explications !

Pour vos collaborateurs qui souhaitent stocker ou partager des documents, l’utilisation du serveur de l’entreprise peut s’avérer contraignante. Leur disque dur personnel n’est pas non plus la solution : ils risquent en effet de perdre toutes leurs données en cas de panne. Afin de remédier à ces problèmes, optez pour le cloud computing comme stockage d’appoint ! De l’anglais « nuage », cet espace permet d’utiliser un réseau de stockage dématérialisé, hébergé à distance par un fournisseur comme Google Drive, Dropbox, ownCloud par exemple. Vos collaborateurs peuvent ainsi se connecter en libre-service à leur plate-forme par Internet. Avec un format standardisé, tous les supports (ordinateur, tablette et smartphone) permettent d’accéder aux données synchronisées automatiquement.

De nombreux arguments

Cette solution externalisée offre donc des garanties pour la sauvegarde et la récupération des documents et des outils de vos collaborateurs, même si l’entreprise perd la maîtrise de leur implantation et ne doit, de préférence, pas en faire son unique zone de stockage de données. Vos collaborateurs pourront aussi mutualiser les informations en les partageant avec toute l’entreprise ou une communauté de consommateurs sélectionnés. Selon le type de service demandé, le cloud computing peut comprendre également l’accès à différentes applications, gratuites ou payantes. Les outils seront très souvent actualisés, sans engendrer des coûts de gestion supplémentaires.


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Nabil Hamdi

    Super dossier, qui donne un bel aperçu de ce qui sera peut-être notre quotidien à tous !

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi