Durcissement de la fiscalité écologique (nouveau barème de la TVS et évolution des seuils de bonus-malus), mise sur le marché de véhicules toujours plus respectueux, aides et de subventions pour l’acquisition de véhicules hybrides et électriques… Nombreuses sont les raisons qui ont poussé, ces dernières années, les entreprises, à opter pour des véhicules plus propres. Néanmoins, sept ans après la mise en place des premières mesures fiscales et réglementaires adoptées par l’Etat, les résultats sont là : selon l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise, les émissions de CO2 des parcs automobiles d’entreprise financés en LLD sont passées de 120 g en 2012 à 115 g à la fin du mois de juin 2013. Une diminution notable, qu’illustrent particulièrement les petites flottes automobiles et parcs de collectivités qui ont enregistré, entre 2007 et 2013, des réductions d’émissions respectives de 37 g et de 33 g de CO2/km.


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi