Peinture de la carrosserie, plastiques dans l’habitacle, sièges… un véhicule peut vite perdre de sa valeur statutaire s’il n’est pas entretenu au quotidien. Transmettez à vos collaborateurs les bonnes pratiques qui feront perdurer l’éclat de leur véhicule jusqu’au moment de la restitution. Un bon moyen d’éviter de mauvaises surprises…

Prenez garde aux rayures sur la carrosserie

Les rayures et la rouille sont les pires ennemies des carrosseries. L’utilisation d’un produit de lustrage et d’une cire de protection permettra d’améliorer la résistance du vernis. Des films protecteurs peuvent aussi protéger les zones exposées (pare-chocs). Pour l’entretien quotidien, outre le lavage en station, un nettoyage à l’eau et au savon noir est possible.

Entretenez les sièges

En cuir ou en tissu, les sièges ne doivent pas être négligés. Des traitements antitaches existent dans le commerce. Des baumes peuvent nourrir le cuir pour conserver son état. N’hésitez pas à équiper les sièges de housses protectrices pour conserver leur état d’origine et conseillez à vos collaborateurs de ne pas fumer dans l’habitacle pour éviter les mauvaises odeurs et les marques de brûlure.

Faites attention aux plastiques

Dans l’habitacle, nettoyez le tableau de bord, les portières et les rangements en plastique avec des produits dédiés. Une éponge (pour ne pas rayer la surface) imbibée d’eau savonneuse convient pour l’entretien régulier. Un chiffon avec un peu d’alcool à brûler vous débarrassera des tâches tenaces.

Nettoyez les vitres comme “à la maison”

Entretenez régulièrement les pare-brises de votre véhicule pour améliorer votre visibilité. Les stations de lavage ou une éponge imprégnée de vinaigre blanc dilué font des miracles. Et n’oubliez pas les surfaces vitrées à l’intérieur, trop souvent négligées !

Vérifiez régulièrement les roues

Des pneus en bon état et bien gonflés sont essentiels pour votre sécurité et optimiser la consommation de carburant. Il existe plusieurs façons de vérifier leur usure : les dessins sur la bande de roulement doivent être présents et homogènes et les témoins en relief au fond des rainures (leur emplacement est indiqué sur la tranche des pneus) ne doivent pas être visibles. Pour les jantes : le lavage avec une éponge ou des lingettes classiques convient. Attention en vous garant près des trottoirs de ne pas les rayer.

Contrôlez les niveaux des liquides

Vérifiez le niveau d’huile tous les 1 000 km et à froid. Pour cela, utilisez la jauge graduée dans l’orifice dédié. Deux marqueurs sur la tige indiquent le minimum et le maximum d’huile pour un bon fonctionnement. Autre élément important : le liquide de refroidissement. Dédié au moteur, il doit pour sa part être vérifié chaque mois. Le liquide de frein, lui, nécessite une visite rapide chez votre garagiste s’il est en quantité insuffisante (à vérifier tous les trimestres environ).

Le maintien d’un véhicule en bon état réclame des petits gestes au quotidien qui peuvent s’avérer déterminants au moment de la restitution. Ils garantissent en outre une qualité de vie à bord qui valorisera vos collaborateurs tout au long du contrat de location.


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi