En avril 2012, l’Autorité de la concurrence a émis un rapport sur le manque de dynamisme concurrentiel du marché de l’après-vente automobile. Le constat est flagrant : en passant par un « canal indépendant »* plutôt que par les réseaux constructeurs, les conducteurs peuvent bénéficier d’une baisse de 15 à 30 % du prix moyen de l’entretien-réparation d’un véhicule. 

Ainsi, selon ce rapport, mettant en exergue les chiffres de l’étude conducteurs 2011 du Groupement Inter Professionnel de l’Automobile (GIPA), les « réparateurs rapides » se positionnent à la meilleure place avec, en moyenne, des tarifs 30 % moins chers que les constructeurs. Viennent ensuite les « centres auto » qui offrent une baisse de 29 %, les réparateurs indépendants (-16 %) et les pneumaticiens (-16 %). 

Niveaux de prix pour une même opération entre le canal constructeur et le canal indépendant 

 

*Le canal indépendant comprend les réparateurs indépendants, les pneumaticiens, les centres auto, les chaînes de réparation rapide, les carrossiers indépendants, les spécialistes du vitrage et les stations-service.

 


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi