Si le Sénat a récemment décidé de relever le plafond des indemnités kilométriques à 7 CV (contre les 6 CV proposés par le gouvernement), il a en même temps choisi de durcir sévèrement le barème de calcul du malus. Les futurs acquéreurs de voitures dites « polluantes » vont voir leur facture augmenter davantage en 2013. Désormais le barème prévoit beaucoup plus de paliers au dessus des 155 g/km de CO2. Le malus peut même atteindre 6000 euros au-delà des 200 g/km. La seule bonne nouvelle concerne l’industrie automobile puisqu’on prévoit entre 10 000 et 15 000 immatriculations anticipées d’ici fin décembre afin de bénéficier du barème en cours.


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Newsletter Pro-Moove

Chaque mois, recevez les nouveaux articles qui accompagnent votre mobilité

A voir aussi