Batterie à plat, allumage impossible, fumée noire… en cas de panne de votre voiture, vous devez réagir méthodiquement pour ne pas vous mettre en danger et reprendre votre route le plus rapidement possible.

Signalez votre panne aux autres automobilistes

Dans certains cas, la panne peut survenir pendant votre trajet. Il vous faut alors réagir rapidement : enclenchez les warnings pour signaler votre situation et garez-vous, autant que possible, dans un endroit sûr (sur le bas-côté ou sur un parking…).

Panne automobile : sécurisez la zone de stationnement forcé

Vous n’avez pas pu « pousser » votre voiture jusqu’à un point complètement dégagé. Selon que vous soyez sur autoroute ou non, vous devez adapter votre réaction :

  • Sur autoroute : garez-vous sur la bande d’arrêt d’urgence en maintenant les feux de détresse. Enfilez votre gilet jaune, puis sortez par la droite en vous assurant que les passagers font de même. Passez ensuite au-dessus de la glissière de sécurité et mettez-vous à l’abri. Important à savoir : le triangle de pré-signalisation n’est pas obligatoire sur la bande d’arrêt d’urgence, il est même fortement déconseillé. Néanmoins, si la voiture empiète sur la chaussée, le conducteur doit évaluer la dangerosité de l’opération et agir en fonction.
  • Hors autoroute : les conseils applicables sur autoroute peuvent être transposés sur des routes de campagnes ou en ville. A la différence que vous devrez positionner le triangle quasi-systématiquement (à au moins 30 mètres du véhicule immobilisé), sauf si sa pose constitue une mise en danger de vie du conducteur.


Déplacez le véhicule en panne… si possible

Une fois que votre voiture, et vous, êtes bien visibles des autres automobilistes, évaluez la distance à parcourir pour accéder à une station-service ou à un garage auto. En cas de panne d’essence, cette solution peut être salvatrice. Bien entendu, faites-vous aider pour pousser la voiture.

Demandez assistance

Si vous êtes isolé ou mal positionné sur la chaussée (ou sur la bande d’arrêt d’urgence), composez le numéro d’appel d’urgence 112 afin de bénéficier d’une intervention rapide.

Et si aucune solution ne se présente à l’horizon ? Contactez votre assurance. Si le contrat le prévoit, vous récupérerez un véhicule de remplacement rapidement et la panne sera prise en charge.

Intervenez vous-même…

Certaines pannes, comme celles liées à la batterie, peuvent être résolues par vos soins. Mais si vous n’êtes pas sûr de vous, ne prenez pas de risque et faites appel à un professionnel. Concernant les pannes de carburant, sachez que transporter un bidon d’appoint est très réglementé. Si vous ne respectez pas la législation, vous pouvez être lourdement sanctionné.

Vous apprécierez aussi :
Batterie automobile : les gestes à adopter en cas de panne
8 astuces pour limiter les risques de panne
Quelles sont les pannes automobiles les plus fréquentes ?


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les problématiques TPE, les Véhicules Utilitaires Légers, la sécurité mais aussi les nouvelles technologies. Vous avez une question relative aux problématiques liées à la gestion de flotte dans les petites entreprises ? Vous souhaitez en savoir plus sur l'évolution de l'offre Hi-Tech en matière de mobilité professionnelle ? Vous envisagez de mettre en place une politique de prévention routière au sein de votre structure ? Je mets toute mon expertise à votre service !   

En savoir plus sur Sophie   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi