A partir du 1er janvier 2017, les vitres surteintées à l’avant seront interdites. Les contrevenants pourront être sanctionnés d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 3 points sur le permis de conduire, selon le décret publié le 14 avril 2016.

La surteinte concerne les vitres dont le taux de transparence est inférieur à 70 %, le minimum exigé pour faire homologuer un véhicule en sortie d’usine. Ainsi, pour qu’une sanction puisse être prononcée, il aura fallu au préalable une modification de la teinte.

Pour justifier cette mesure, le ministère de l’Intérieur estime qu’un « surteintage excessif des vitres avant représente un réel danger en matière de sécurité » et que cette interdiction permettra « aux forces de l’ordre de mieux contrôler et donc sanctionner l’usage du téléphone au volant, le port l’oreillette en conduisant et le défaut de port de la ceinture de sécurité ».

Vous apprécierez aussi :
Comment entretenir ses essuie-glaces ?


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi