Le 1er janvier 2016, la fiscalité de la plupart des carburants augmentera. C’est le cas pour le diesel avec 3,5 centimes de hausse, comme pour l’essence SP95 avec 2 centimes de plus. Cette annonce faite par le ministre du Budget Michel Sapin est une demi-surprise : la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal ayant annoncé en octobre une hausse de 1 centime de la taxe sur le gazole et une baisse de 1 centime pour l’essence. Cet alourdissement fiscal s’explique, selon le ministre, par l’augmentation de la contribution climat énergie (2 centimes pour le diesel et 1,7 centime pour l’essence). Le rééquilibrage entre les deux carburants aura tout de même lieu comme prévu.

Seul le SP95-E10, contenant au moins 10 % de bioéthanol première génération est concerné par une réelle baisse, comme prévu depuis septembre dernier, lorsque de nouvelles aides pour les éleveurs ont été annoncées.
A lire également :
TVA récupérable sur le carburant : le gouvernement confirme le statu-quo
Diesel ou essence : comment faire le bon choix de carburant
Le diesel reste-t-il populaire ?

 


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Pierre Tireau

    Manque de com entre les ministres, étonnant… Surtout avec Royal…

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi