Le covoiturage a un impact positif sur le comportement des conducteurs, selon une étude* parue le 15 avril dernier, menée par TNS Sofres pour le compte de la plateforme communautaire de covoiturage BlaBlaCar et la mutuelle d’assurance MAIF.

Les automobilistes interrogés par l’enquête admettent mieux respecter les règles de la route lorsqu’ils transportent plusieurs passagers :

  • 76 % respectent les limites de vitesses (contre 56 % pour les conducteurs non utilisateurs de BlaBlaCar) ;
  • 69 % contrôlent régulièrement la pression des pneus (47 %) ;
  • 98 % attachent leur ceinture de sécurité (90 %) ;
  • 69 % prennent des pauses toutes les 2 ou 3 heures durant de longs trajets (59 %) ;
  • 91 % actionnent leurs clignotants lorsqu’ils tournent ou changent de voie (73 %) ;
  • 82 % contrôlent leur énervement (40 %) ;
  • 86 % n’utilisent pas leur téléphone au volant (hors kit mains libres) (81 %) ;
  • 80 % ne mangent pas en conduisant (61 %).

Pour expliquer ces différences de comportement, BlaBlaCar met l’accent sur la réputation de conduite de ses membres. Chaque conducteur de la plateforme communautaire de covoiturage est susceptible d’être noté par ses passagers sur le site, ce qui oblige à soigner la conduite.

 

A lire également :
Le covoiturage : pour ou contre ?
2015 : les technologies et pratiques qui vont marquer l’année
Comment bien cadrer le covoiturage en entreprise ?

*L’étude a été réalisée auprès d’un échantillon de 1000 conducteurs nationaux représentatifs et 500 membres de BlaBlaCar conduisant dans 10 pays d’Europe (France, Allemagne, Royaume Uni, Espagne, Portugal, Pologne, Russie, Turquie, Pays-Bas).

 


Commentaires (4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Lambert Dali

    J’ai à plusieurs reprises lu que le covoiturage n’avait pas de définition juridique, cela ne pose pas un problème pour en parler d’une ma nière fiscale ou juridique ???

  2. Flore Witvoet

    Bonjour Lambert, l’Art L.1231-15 du code des transports donne bien une définition légale : « Le covoiturage est l’utilisation en commun d’un véhicule terrestre à moteur par un conducteur non professionnel et un ou plusieurs passagers majeurs pour un trajet commun.

  3. Kyang Ja

    Je suis un habitué du covoiturage pour mon usage perso. J’ai fait beaucoup de connaissances intéressantes durant mes trajets dont certaines sont aujourd’hui des amis !

  4. Meredith Westisle

    Oui moi aussi. Mais cela n’empêche pas les mauvaises surprises. Surtout les retards… C’est pour ça que pour les pros c’est moins évident. Pas de système de réputation vraiment établi

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi