La hausse de 3,7 % du nombre de morts sur les routes françaises en 2014, première augmentation depuis 12 ans, ne reste pas sans réponse de la part du gouvernement. Quelles sont les réformes annoncées par Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur ?

Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur, avait fixé l’objectif de passer sous la barre des 2000 morts d’ici 2020. Mais avec 120 décès de plus sur les routes en 2014 par rapport à 2013 (pour 3388 victimes au total), ce chiffre ambitieux s’éloigne un peu… Bernard Cazeneuve a réagi en proposant une série de 26 mesures (le discours et le dossier de presse sont consultables ici) à l’issue du Conseil national de la sécurité routière, dont voici les principales :

  • Oreillettes : future interdiction

=> Comme en Espagne, le port de systèmes auditifs (écouteurs, casque…) va être interdit aux conducteurs.

  • Stationnement : une plus grande sévérité

=> Renforcement des sanctions pour le stationnement des véhicules à proximité des passages piétons (sur et jusqu’à 5 mètres avant pour les voitures), sur les trottoirs ou sur les pistes cyclables.

  • Radars : confirmation du déploiement

=> La modernisation du parc des 4 200 radars va se poursuivre. Le déploiement des radars feux rouges et double-face va être relancé.

=> Afin de garantir le bon contrôle de comportements dangereux des conducteurs : téléphone au volant, ceinture de sécurité non attachée…

  • Enseignement de la conduite : changement pour les jeunes

=> Conduite accompagnée dès 15 ans avec possibilité de passer l’examen à 17 ans et demi.

  • Alcoolémie : durcissement de la loi pour les novices

=> Le taux d’alcool autorisé va être abaissé de 0,5 à 0,2 gramme par litre de sang  pour les conducteurs novices (à titre expérimental).

  • Défaut d’assurance : une lutte organisée

=> Des moyens techniques sont attendus pour vérifier l’adéquation entre les véhicules assurés et ceux immatriculés.


A lire également:
Périphérique parisien à 70 km/h : quel bilan ?
Chefs d’entreprise : le risque routier pris au sérieux


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi