Le 30 octobre dernier, Axalta, fournisseur de peinture automobile, publiait son rapport annuel mondial concernant la popularité des couleurs de carrosserie. Avec un impact sur la valeur résiduelle des véhicules, la couleur est un critère déterminant dans le choix des véhicules d’une flotte.

Un monde en noir et blanc

Selon Axalta, le blanc se maintient à la première place (depuis maintenant 4 ans) avec 29 % des commandes dans le monde (27 % en Europe). La couleur noire suit avec 19 % (21 % en Europe), puis l’argenté (14 %, 12 % en Europe) et le gris (12 %, 16 % en Europe). Le rouge (9 %), le bleu (6 %) et le jaune (3 %) progressent de 1 % par rapport à 2013, tout en restant à la marge. Ces tendances sont en évolution permanente, précise Axalta.

Valeur résiduelle : la couleur, comme critère de choix

Sur le marché de l’occasion, la couleur influe sur le prix de revente. Ainsi, la couleur blanche permet parfois d’augmenter la cote d’un véhicule de 15 % (toute chose égale par ailleurs). Avec le choix des équipements ou de la motorisation, la popularité anticipée des couleurs pourra faire varier la valeur résiduelle de vos véhicules.

A lire également :
Valeur résiduelle d’un véhicule : ce qu’il faut savoir
TPE/PME : quels modèles de véhicules choisir ?
Comment réussir votre achat de véhicule d’occasion
La car policy : un enjeu stratégique majeur pour votre flotte

 


Commentaires (4)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Ingrid Lafin

    Bonjour, le choix de la couleur influe-t-il aussi sur d’autres choses ?

  2. Flore Witvoet

    Bonjour Ingrid,
    Le choix de la couleur peut en effet avoir un impact sur la propreté du véhicule : une couleur très sombre fera ressortir plus facilement la poussière et les rayures tandis qu’une couleur très claire rendra visible les projections de goudrons, par exemple. Par ailleurs, si la couleur est trop originale, on trouvera difficilement un acheteur, ce qui obligera à baisser le prix pour revendre le véhicule.
    Enfin, la couleur est bien sûr une question très personnelle donc n’oubliez pas de vous faire plaisir (à vous ou à votre collaborateur) !

  3. Ingrid Lafin

    Merci pour la rapidité de votre réponse!

  4. Vincent de Norvécourt

    Le bon vieux gris métallisé est une valeur sûre pour bien négocier !

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi