Afin d’augmenter les chances de survie après un accident de la route, les automobilistes auront peut-être bientôt l’obligation d’équiper leur voiture d’un coupe-ceinture et d’un brise-vitre. C’est en tout cas le souhait du député UMP Charles-Ange Ginesy, auteur d’une proposition de loi en ce sens fin septembre.

Peu encombrants et disponibles à un coût raisonnable (10 € environ), ces deux outils pourraient donc accompagner le triangle et le gilet rétro-réfléchissant dans les prochains mois. En cas d’urgence, ils peuvent sauver des vies en permettant de s’extraire du véhicule ou d’aller secourir un autre conducteur et ses passagers.

Ces équipements sont déjà obligatoires dans les véhicules de Police de l’Etat du Michigan, rappelle Charles-Ange Ginesy, et certaines entreprises françaises les mettent déjà systématiquement à disposition de leurs collaborateurs. Le député insiste par ailleurs sur l’utilité du dispositif « dans les zones de montagnes, là où le risque est décuplé avec la perte de visibilité et les risques de chute dans un ravin ».

 


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Alix d'Outrebente

    J’habite à Servoz en Haute-Savoie et j’ai frôlé la mort en prenant un virage trop serré par temps de pluie. Résultat : en équilibre au dessus d’un fossé de 50 m ! Le coupe-ceinture, que j’ai depuis des années par précaution, m’a permis de me débloquer rapidement, sain et sauf !

    Mes spécialités ? Les évolutions fiscales relatives à la gestion de flotte, mais aussi toutes les problématiques en matière d'assurance automobile. Ma mission ? Vous aider à décrypter les règles de fiscalité et de réglementation liées à la gestion de la flotte de votre structure. Assurance, TVS, divergences européennes… pas de panique : je m'engage à vous conseiller sans détour et en toute clarté !   

En savoir plus sur Fabien   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi