Pour vos collaborateurs, comprendre quel type de phare utiliser selon telle circonstance ou savoir changer une ampoule grillée est primordial ! Non seulement ils limiteront les risques liés au manque de visibilité, mais ils auront également l’assurance de circuler dans les règles. Voici tous nos conseils pour y voir clair !

Comment bien utiliser les feux ?

Sur la route, il est important d’utiliser à bon escient les phares de son véhicule :

  • les feux de position, aussi appelés « veilleuses », ont pour mission d’indiquer aux autres usagers la position du véhicule lorsque la luminosité décline légèrement. En ville, ils peuvent être utilisés seuls mais doivent être accompagnés des feux de croisement hors agglomération ;
  • les feux de croisement, ou « codes », indiquent la position du véhicules aux autres usagers et permettent, en plus, de mieux voir la route ;
  • les feux de route, qui sont les plus puissants, sont utilisés de nuit hors agglomération, mais doivent être remplacés par les feux de croisement lorsqu’un véhicule précède ou est croisé afin d’éviter l’éblouissement du conducteur ;
  • les feux de brouillard (avant et arrière) s’utilisent en cas de chute de neige ou de brouillard. Seuls les feux de brouillard avant doivent être enclenchés en cas de forte pluie (à l’arrière, ils sont trop éblouissants). Dans le brouillard, les feux de route ne doivent surtout pas être allumés car ils créeront un phénomène de « mur blanc ».

Des mauvais éclairages et des amendes

  • La mauvaise utilisation des feux de brouillard ou des feux de route, ainsi que l’installation de feux non homologués (couleur non conforme par exemple), sont des infractions passibles d’une amende de 135 €, selon le Code de la route. La sanction est la même la nuit en ville, où il est interdit de conduire tous feux éteints, et ce même si l’éclairage ambiant peut paraître suffisant.
  • La circulation de nuit ou par visibilité insuffisante sans éclairage peut être sanctionnée d’une amende de 135 € et 4 points en moins sur le permis de conduire. La nuit et à l’arrêt sur la chaussée (pourvue ou non d’éclairage), et non pas sur l’accotement, il faudra aussi allumer les feux de position du véhicule, sous peine de recevoir un PV de 135€ et risquer une perte de 3 points sur le permis.
  • L’amende pour ampoule ou élément de signalisation grillé ou cassé atteint 68€. Vos collaborateurs devront se munir d’ampoules de remplacement, afin d’éviter la sanction si le dispositif lumineux est changé sur place (et si le véhicule le permet évidemment).
  • Les appels de phares, pour prévenir les autres usagers d’une présence policière ou d’un radar par exemple, ne sont pas considérés comme une infraction ! Néanmoins, de nuit, cette pratique comportant un risque d’éblouissement est interdite et passible d’une amende de 135 €. 

Les différentes étapes pour changer une ampoule

Vérifiez régulièrement, et à l’arrêt, l’état de fonctionnement des phares ou clignotants. Leurs défaillances ne sont en effet pas toujours faciles à détecter au volant. N’hésitez pas également à anticiper leur changement :

  • débranchez la batterie (d’abord la cosse négative, puis la positive) ;
  • libérez l’accès au porte-lampe (à l’avant : batterie, filtre à air… ; à l’arrière : moquette, plastique…) ;
  • retirez l’obturateur en caoutchouc ou en plastique pour les phares avant et démontez le porte-lampe clipsé ou vissé à l’arrière ;
  • retirez l’ampoule défectueuse ;
  • nettoyez à l’aide d’un chiffon propre le porte-lampe ;
  • installez la nouvelle lampe ;
  • remontez le dispositif et rebranchez la batterie (d’abord la cosse positive, puis la négative) ;
  • vérifiez que la nouvelle ampoule fonctionne bien.

Le laser : voir l’avenir

Après les phares halogènes, à xénon et à LED (diodes électroluminescentes), les lasers vont peut-être bientôt fendre l’obscurité. C’est en tout cas la volonté d’Audi qui a présenté cette technologie sur son concept-car Sport Quattro au CES 2014, le grand salon high tech qui s’est tenu du 7 au 10 janvier à Las Vegas. Le constructeur, qui imite ainsi BMW avec sa i8 (pas encore commercialisée  non plus), annonce un éclairage de 500 mètres, soit deux fois plus loin que ce que permettent les solutions actuelles. Le dispositif est combiné au Matrix LED, qui associe des LED à des lentilles et des réflecteurs. Ces phares intelligents, qui analysent les données d’une caméra et du système de navigation, réagissent à l’environnement du véhicule pour ne pas éblouir les autres usagers de la route tout en maximisant l’éclairage des zones alentours.


Commentaire (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Antoine Martel

    Sujet très complet et intéressant !!!

    Mes spécialités ? Les équipements et l'entretien automobile et l'évolution de l'offre constructeurs en matière de mobilité professionnelle. Je vous dévoile tous mes secrets pour garder vos véhicules comme neufs et constituer un parc cohérent au regard de votre entreprise et de vos besoins. De quoi envisager plus sereinement la gestion de votre flotte automobile, quelle que soit la taille de votre entreprise !   

En savoir plus sur Antoine   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi