Afin d’améliorer la sécurité passive et active des véhicules, les constructeurs développent des dispositifs innovants qui se démocratisent de plus en plus. Retrouvez notre sélection des équipements récents les plus efficaces pour réduire les risques d’accidents de vos collaborateurs.

Conduite autonome interconnectée

A l’instar de la Google car, les technologies qui permettent aux véhicules de se mouvoir en toute autonomie dans la circulation se perfectionnent. A l’aide de capteurs et de radars embarqués, la voiture analyse son environnement en fonction de paramètres de trafic enregistrés. Si les démonstrations prouvent que cette utopie est en passe de devenir une réalité, ce sont pour l’instant lors des phases de stationnement que vos collaborateurs peuvent bénéficier de ce type d’assistance (notamment dans des parkings de centres commerciaux équipés de capteurs prévus à cet effet, par exemple).

Détecteur d’angle mort

Cause de nombreux accidents, l’angle mort est un des pires ennemis des conducteurs. Désormais, des radars sur les ailes du véhicule ont pour mission de détecter une voiture ou un 2-roues situé dans cette zone critique. Le conducteur est alors alerté de ce danger par un avertissement sonore et un voyant sur le rétroviseur.

Régulateur de vitesse intelligent

Selon la vitesse du véhicule de votre collaborateur, les distances de sécurité autorisées seront automatiquement respectées. Cette « évolution » du limiteur de vitesse (souvent accusé de provoquer la somnolence des conducteurs) permet d’éviter une collision avec le véhicule qui précède.

Aide au maintien dans la voie

Si la trajectoire du véhicule dévie par rapport aux marquages au sol, votre collaborateur est rapidement alerté. Les mouvements inhabituels du volant (signes de somnolence ou de manque de concentration) ou le dépassement des lignes blanches sans clignotant enclenchent l’alarme sonore et le pictogramme sur le compteur.

Reconnaissance des panneaux 

Les panneaux de signalisation, repérés par une caméra placée entre le pare-brise et le rétroviseur, n’échapperont plus à vos collaborateurs ! Outre le fait de diminuer les risques d’infractions, c’est la sécurité qui est améliorée en respectant les limitations de vitesse autorisées.


Commentaires (3)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

  1. Guillaume

    Mon GPS indique déjà la vitesse maximum autorisé sur les routes que j’emprunte. En soit ce n’est pas grand chose mais c’est déjà d’une grande aide quand on n’a pas vu le panneau !

  2. Constance

    J’ai même lu que la Classe C chez Mercedes a un détecteur de somnolence ! http://recherche.autoplus.fr/_actualites/detecteur-somnolence.html . Je trouve ça super mais ça marche vraiment ? Qui l’aurait déjà testé ?

  3. Antoine Martel

    Bonjour Constance,
    J’ai déjà testé personnellement (j’ai une VW Passat de 2012). Plutôt efficace. L’alerte est suffisamment énervante pour convaincre de s’arrêter.

    Mes spécialités ? Les équipements et l'entretien automobile et l'évolution de l'offre constructeurs en matière de mobilité professionnelle. Je vous dévoile tous mes secrets pour garder vos véhicules comme neufs et constituer un parc cohérent au regard de votre entreprise et de vos besoins. De quoi envisager plus sereinement la gestion de votre flotte automobile, quelle que soit la taille de votre entreprise !   

En savoir plus sur Antoine   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi