En avril 2012, l’Autorité de la concurrence a émis un rapport sur le manque de dynamisme concurrentiel du marché de l’après-vente automobile. Le constat est flagrant : en passant par un « canal indépendant »* plutôt que par les réseaux constructeurs, les conducteurs peuvent bénéficier d’une baisse de 15 à 30 % du prix moyen de l’entretien-réparation d’un véhicule. 

Ainsi, selon ce rapport, mettant en exergue les chiffres de l’étude conducteurs 2011 du Groupement Inter Professionnel de l’Automobile (GIPA), les « réparateurs rapides » se positionnent à la meilleure place avec, en moyenne, des tarifs 30 % moins chers que les constructeurs. Viennent ensuite les « centres auto » qui offrent une baisse de 29 %, les réparateurs indépendants (-16 %) et les pneumaticiens (-16 %). 

Niveaux de prix pour une même opération entre le canal constructeur et le canal indépendant 

 

*Le canal indépendant comprend les réparateurs indépendants, les pneumaticiens, les centres auto, les chaînes de réparation rapide, les carrossiers indépendants, les spécialistes du vitrage et les stations-service.

 


Commentaire (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

    Mes spécialités ? Les équipements et l'entretien automobile et l'évolution de l'offre constructeurs en matière de mobilité professionnelle. Je vous dévoile tous mes secrets pour garder vos véhicules comme neufs et constituer un parc cohérent au regard de votre entreprise et de vos besoins. De quoi envisager plus sereinement la gestion de votre flotte automobile, quelle que soit la taille de votre entreprise !   

En savoir plus sur Antoine   

Des idées d'article ?

Cet article vous a plu ?

Recevez tous les nouveaux articles en avant-première
sur votre adresse e-mail

A voir aussi